Hélène et Marcel, musiciens-poètes

 

Sitôt embellis par leur mise de troubadours, ils vous emportent sans délai, pour un voyage au bout du réel, au limbe du rêve, de l’utopie, porte ouverte sur le pays des libertés.

 

Passions pour les mots, les maux de l’humaine condition, ces deux passeurs sont au service des écrits de Leprest, Čolić, Aragon, Richepin, Rimbaud…pléiade d’auteurs à la plume étincelante, fiévreuse et clairvoyante.

 

Au théâtre de l’émotion, chacun son rôle. Hélène chante, timbre pénétrant, résonnant dans la poitrine, la gorge. Cette voix puissante vous assigne au texte, la scansion est implacable. Contraste saisissant, cette force vocale est servie par un doux et jeune visage habillé de blond éclairé d’un regard limpide…et au-dedans, une maturité à la hauteur du texte. Marcel joue de la "boîte à frisson", du "soufflet à punaises". Du swing déjanté, asymétrique, façon "balkans" jusqu’à l’obsédante plainte de l’accordéon cadencé sur le pavé de la rue, Marcel ne chauffe pas, il brûle. De Brel aux négresses vertes, de Perrone à Galliano, le piano à bretelles a gagné son âme, sa noblesse. Marcel martèle son clavier, il éructe, tremble, pleure, se déchaîne, cela en parfaite union avec la voix décisive d’Hélène.

 

 

Si ce duo vous donne rendez-vous un soir, ou une après-midi, mettez vos activités quotidiennes en veille, venez partager une tranche d’humanité, de sensibilité, de sens.

 

Guy le Moine "la Gazette des Coulisses"

 

HÉLÈNE ET MARCEL

"Ça y est, l’idéal est là !"

 

Une voix souple et expressive s’envole au-dessus des notes d’un accordéon aux accents tantôt jazzy, tantôt tziganes…  La chanteuse, charmeuse et spontanée s’appuie sur la technique affirmée du musicien, inspiré et créatif.

 

Tous les deux, dans un accord parfait, dénoncent l’ordre bourgeois, la cruauté de la guerre, chantent l’espoir et le rêve, la culture et les cultures, l’universel et l’amour.

 

Ils font résonner les textes d’Allain Leprest, Jean Richepin, Aragon et Rimbaud en écho aux souvenirs de Velibor Colic et les font vibrer sur les compositions ou arrangements de Marcel, nous emmenant de l’ombre à la lumière  jusqu’à nous faire sourire ou nous donner la chair de poule.

 

Hélène et Marcel ont des talents complémentaires  et un engagement commun.  Ils sont « fils de la chimère, assoiffés d’azur », poètes et musiciens.

 

Leur spectacle nous invite à  croire, le temps d’une soirée, que l’idéal est bien là, à portée de main, à portée de cœur, tant la poésie nous enveloppe et nous bouleverse, tant la musique nous émeut et nous transporte.

Soif d’idéal ? Tentez  le voyage!

 

Monique Prevost-Guerer 

 

Des questions ? Consultez notre rubrique d'aide !